Nos promotions mensuelles sont de retour! Consultez-les dès maintenant.

Qu’est-ce que la protection solaire minérale?

Protection solaire minérale

Qu’est-ce que la protection solaire minérale?

C’est maintenant bien connu : l’application d’un écran solaire est une étape essentielle et obligatoire à la routine beauté. Peu importe la saison, il est important de se protéger des rayons UV qui endommagent la peau en la vieillissant prématurément ou en la brûlant par un coup de soleil. Dans ce contexte, de nombreux joueurs dans l’industrie de la beauté et des cosmétiques développent sans arrêt de nouveaux produits dédiés à la protection solaire. Comment faire un choix judicieux parmi tous ces produits composés d’ingrédients complexes et aux propriétés multiples? Nous tentons d’offrir quelques pistes de solution en éclaircissant le sujet de la protection solaire minérale.

Les filtres minéraux versus les filtres chimiques :

Les différents écrans solaires que vous pouvez vous procurer un peu partout se divisent en deux types : les filtres minéraux et les filtres chimiques.

C’est à partir de l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane que sont formulés les filtres minéraux. Ces ingrédients créent une barrière physique à la surface de l’épiderme qui réfléchit et disperse les rayons du soleil lorsqu’ils atteignent la peau.

Alors que les écrans solaires minéraux agissent à titre de bouclier, les filtres chimiques se comparent plutôt à une éponge. Les ingrédients actifs qui les composent – souvent l’avobenzone, l’homosalate, l’octinoxate, l’octocrylène ou l’oxybenzone – pénètrent la peau et absorbent les rayons UV pour la protéger.

Les avantages de la protection solaire minérale :

Protection instantanée. Contrairement aux écrans solaires chimiques, il ne faut pas attendre plusieurs longues minutes avant de pouvoir s’exposer au soleil avec la protection solaire minérale. La barrière physique devient efficace dès l’application de l’écran solaire.

Application agréable. Quand nous pensons aux filtres minéraux, nous imaginons souvent une texture épaisse et un fini blanchâtre. Cette époque est révolue! Les nouveaux écrans solaires minéraux n’ont rien à envier aux grandes marques des filtres chimiques – leur application est maintenant légère et invisible sur la peau.

Formulation idéale pour les peaux sensibles. La protection solaire minérale est le choix de prédilection pour tous. Comme ces écrans solaires sont formulés à partir d’ingrédients minéraux et généralement exempts de produits nocifs, ils sont mieux tolérés par les peaux atopiques.

Les écrans solaires et la santé :

Le débat sur la santé et les filtres chimiques semble loin d’être terminé. Alors que certaines organisations, en se basant sur des études, suggèrent que les ingrédients utilisés dans les protecteurs solaires chimiques – surtout l’oxybenzone – sont absorbés dans le sang et peuvent perturber les hormones, d’autres experts clament qu’il faudrait une quantité astronomique d’écran solaire pour connaître des effets néfastes et que les conditions des études doivent être mieux prises en considération.

Toutefois, la Food and Drug Association aux États-Unis (FDA), qui est responsable de la protection et la promotion de la santé, souligne le manque important de données fournies par les manufacturiers à propos de la sécurité des ingrédients chimiques utilisés dans les écrans solaires. Ainsi, il est difficile de tirer de véritables conclusions sur les conséquences possibles de leur utilisation. Il reste que deux ingrédients sont généralement reconnus par la FDA comme étant sécuritaires et efficaces. Il s’agit de l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane, soit les ingrédients actifs des filtres minéraux!

(Les principales sources pour cette section sont les suivantes, vous pouvez les consulter pour plus de détails : le guide des écrans solaires 2020 de l’EWG, l’entretien avec Dr Jennifer Lin dans le Harvard Health Publishing et le dossier sur les crèmes solaires dans La Presse).

L’environnement dans tout ça :

Il semblerait que certains ingrédients présents dans la composition des filtres chimiques peuvent endommager les fonds marins. En effet, l’état d’Hawaï a passé une loi interdisant les écrans solaires à base d’oxybenzone et d’octinoxate à compter de janvier 2021 parce que ces ingrédients blanchissent les coraux, les rendant plus vulnérables aux maladies.

L’oxyde de zinc et le dioxyde de titane sont beaucoup moins dangereux pour les coraux et ne participent aucunement à leur blanchiment. Néanmoins, il faut éviter ces ingrédients sous la forme « nano ». Lorsque les particules de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane sont réduites, elles peuvent être ingérées par les animaux marins et leur causer de sérieux dommages internes.

Nos produits préférés :

Voile Haute Protection FPS 50 de G.M. Collin

Filtre 100% minéral*, large spectre, enrichie de vitamine E et de 4 huiles naturelles.

C’est le tout nouveau produit de G.M. Collin! Cette protection solaire protège et hydrate la peau en ne laissant aucun fini sur celle-ci. En plus, elle est complètement sécuritaire pour les océans.

*L’ingrédient actif est le dioxyde de titane à 15,9%. Attention : certains produits combinent les filtres minéraux et chimiques!

Base minérale Daydream FPS 30 de Coola

Filtre 100% minéral*, large spectre, enrichie d’extrait de chèvrefeuille, de lys blanc et de cellules souches d’iris, sans fragrance.

Axée sur le développement durable et la santé, la marque Coola offre des produits pour la protection solaire formulés à partir d’ingrédients biologiques et respectueux de l’environnement. Cette base minérale à appliquer au visage avant le maquillage ne fait pas exception. Elle laisse un fini soyeux sur la peau et améliore son apparence, tout en la protégeant du soleil.

*Les ingrédients actifs sont l’oxyde de zinc à 4% et le dioxyde de titane à 2,3%.